L’Escalier du parking

vendredi, 10 octobre 2008 By Athos99

.

Les parkings, et en particulier celui de l'étoile à Genève, sont très photogéniques. Je vous propose une vue un peu différente de ses escaliers en colimaçons de celles que l'on a l'habitude de voir.

Le sol bleu, qui est d'origine noir-gris, est obtenu en modifiant la balance de température des couleurs lors du développement du fichier RAW.

Pour information, un fichier Raw est un image brute fournie par le capteur de l’appareil photo qui n’a subit aucun traitement informatique et n'est pas affichable directement. Seul les appareils de type reflex, bridge ou quelques rares compact sont capables de fournir ces fichiers Raw. Pour obtenir une image à partir d'un fichier RAW, on utilise un logiciel spécialisé  appelé dérawtiseur ou logiciel de dérawtisation.

Ce type de logiciel permet entre autre de corriger la luminosité, les contrastes, la saturation, la balances des couleurs, et de filtrer ou modifier les couleurs pour obtenir l'image désirée. On peut faire une analogie avec l'argentique et dire que la conversion du fichier RAW en image correspond au ‘développement’ du film et du 'tirage' de la photo. L'avantage d'utiliser un fichier RAW par rapport à un fichier standart de type Jpeg est d'avoir une plus grande lattitude de correction de ses photos.


Mot clés : , ,

4 commentaires au sujet de “L’Escalier du parking”

  1. Gary

    Bonjour,
    j’aurais deux questions:

    1. que signifie concrètement le terme « développer » appliqué à une image numérique?

    2. Quelle est cette « plus grand latitude de correction » dont vous parlez ?

    Merci.

    Athos99:
    1)Un ordinateur ne sait pas afficher une image raw (a moins d’avoir installé un driver) et chaque fichier raw à un format spécifique au constructeur et modèle d’appareil photo. Si je vous envoie un fichier RAW, il y a de fortes chances que vous ne pouvez rien en faire et ne pas voir l’image contenue dans ce fichier. Le terme développer est une analogie par rapport à l’argentique, quand on envoie son film à développer, le laboratoire va corriger les imperfections de la prise de vue en corrigeant la luminosité, ou pour un tirage pro, on va modifier le contraste.

    2)Un fichier RAW contient plus d’information qu’un JPeg et n’est pas compressé. Par exemple l’intensité de chaque pixel est quantifié sur une plus grande échelle que celle des jpeg qui comprend 256 valeur pour les couleurs de base. Concrètement, cela permet de récupérer les zones quasi surexposées, on peut faire des modifications de contrastes et luminosités plus fortes que celle qu’on peut faire avec un image JPEG.

    #2531
  2. Gary

    Merci pour ces réponses et bravo pour vos très belles photos.

    #2532
  3. - Developpement photo c’est synonyme de tirage photo.

    – Ensuite pour ce qui est du jpeg, il est clair qu’il y a generalement des pertes de données avec le jpeg. Toutefois, il faut noter qu’on peut faire des photos en jpeg SANS perte de donnée.

    #2534
  4. Dis, tu veux pas donner un cours de traitement photos avec logiciel ?

    #2550

Rechercher

Archives